BB 13000
Machine
ClasseBB 13000
SurnomFer à repasser
alimentation25000 V 50 Hz
U.M.Non
ReversibleNon
ChauffageLigne 1500 V=
Vitesse105/120 km/h
Puissance2000 Kw
Masse85 t
Longueur15,200 m
Hauteur3,695 m
Largeur2.900m
Diamètre roues1250 mm
TransmissionUnilatérale à cardans
Exemplaires53
Année1954

Jusqu'à la fin des années 40, le courant continu régnait en maitre.
Dès la fin de la guerre, les essais avec du courant alternatif 25000 Và 50 Hz a très vite montré des arguments prometteurs:
Une tension plus de 16 fois plus élevée permet (à résistance égale) une intensité plus de 16 fois plus petite, donc des caténaires plus fines, moins de postes d'alimentation.
3 Systèmes différents ont été prévus sur ces trois types de machines. La SNCF avait demandé à trois constructeurs de concevoir chacun la partie électrique d'une de ces trois locomotives. C'est Jeumont Schneider qui s'est attelé à la conception de la BB13000.
BB 12000

Les BB 13000 ont une chaîne de traction extrêmement simple : le courant capté par le pantographe alimente un transformateur à sorties multiples. Un graduateur permet de faire varier la tension qui est envoyée aux moteurs. Les moteurs directs possèdent des connexions résistives. Au nombre de quatre, ils sont d’assez petit diamètre pour être placés sur les bogies. Leur collecteur est très long. Une machine compte en tout 360 balais ce qui rend l’ensemble complexe. En essais, la BB 13001 montre des performances supérieures au cahier des charges. En service, les moteurs restent délicats. Ces machines sont capables de fortes accélérations. Supportant mal les vitesses lentes, elles conviennent mieux à la traction de trains légers, voyageurs ou messageries, qu’à des convois lourds. Construite à 53 exemplaires, les dernières BB 13000 disparaissent en 1994, après 30 ans de service et environ 4 millions de kilomètres parcourus.

Avantages :
- Le fonctionnement en 25000 V monophasé était économique et améliorait l'adhérence
- Cette machine permettait de fortes accélérations.

Inconvénients :
- Les moteurs avec collecteurs longs et 360 balais se sont montrés fragiles et coûteux à entretenir
- Ses moteurs supportant mal les vitesses lentes ne lui permettaient de tirer que des trains de voyageurs et de messagerie
- En partie pour des raison de coût, ainsi que pour établir une nouvelle technologie, elles ont été
construites avec une cabine centrale munie d'un seul ensemble de commandes. Celle-ci était peu
confortable et très bruyante à cause des pantographes placés au-dessus la cabine, chaude en été,
froide en hiver; et comme les commandes étaient disposées longitudinalement, le conducteur devait tourner la tête pour conduire.

Sommaire des locomotives

Accueil du site