BB 60000
Machine
ClasseBB 60000
SurnomVossloh
alimentationDiesel
U.M.Oui
ReversibleNon
ChauffageNon
Vitesse100 Km/h
Puissance1000 Kw
Masse76,0 t
Longueur15,050 m
Hauteur4,185 m
Largeur2,970 m
Diamètre roues1000 mm
TransmissionElectrique
Exemplaires175
Année2007

Les BB 60000 sont des locomotives diesel commandées par la SNCF pour le Fret. Engins de puissance intermédiaires, elles sont destinées à remplacer, au moins en partie, la série des BB 63400 / BB 63500 . La direction de la SNCF a eu à choisir entre trois modèles : le G 1000 de Vossloh, le D 146 Trenitalia de Firema, et un dérivé de l'Am 841 des CFF proposé par Alstom-Espagne. C'est la proposition d'Alstom qui est retenue.

BB 60000

Les 60000 sont des engins de technologie triphasée asynchrone. Ils dérivent directement de la série 311.1 et du prototype MABI de la Renfe. À la différence de ces séries de base, le constructeur a souhaité remplacer le moteur MTU par un Caterpillar. Par ailleurs, le souhait de la société française de disposer d'un engin muni d'accès par portes frontales a entraîné une nouvelle étude de la cabine. Ces locomotives sont équipées des systèmes RSO, VA, KVB, Daat, RST, bimode, Atess, radio de manœuvre et pré-équipement de la télécommande. L'usine Alstom de Valence (ex-Meifensa, ex-MACOSA) ayant été rachetée par Vossloh en 2005, les premiers engins sont sortis des chaînes munis des plaques de ce constructeur. Mais la partie management du projet est toujours pilotée pas Alstom.
Les locomotives 460000 peuvent être utilisées en unité multiple (UM).

Arrivées fin 2006, les premières unités connaissent des difficultés de mise au point en matière de shuntage et de système hydrostatique.

Leur autorisation de mise en exploitation commerciale est soumise à l'arrêté sécurité ferroviaire d'octobre 2006 et à l'arrêté du 1er juillet 2004. Son dossier de sécurité est analysé par un organisme indépendant de la maîtrise d'œuvre et de la maîtrise d'ouvrage.

Les premières 60000 ont été affectées à l'EMM de Normandie pour services sur Le Havre, Sotteville et Mantes. Elles ont ensuite essaimé sur la région parisienne. Leur affectation sur d'autres régions est encore sujette à caution en raison de leur charge à l'essieu et de la situation déplorable en matière d'entretien de la plupart des lignes secondaires françaises.

Depuis le début 2008, les BB 60000 font leur apparition au dépôt des locomotives de Villeneuve-Saint-Georges, depuis décembre 2008 sur Achères et depuis 2009 elles sont mises en service au dépôt de Rennes. Au départ utilisées pour les dessertes locales, elles sont appelées à remplacer les BB 63500 au service de la manœuvre sur les triages de Villeneuve-Saint-Georges et Valenton.

Avantages :
- Technologie triphasée asynchrone
- Accès à la cabine par porte frontale

Inconvénients :
Arrivées fin 2006, les premières unités connaissent des difficultés de mise au point en matière de shuntage et de système hydrostatique.

Sommaire des locomotives

Accueil du site